Famille du Bois

La Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 30331 (Carrés d'Hozier 102), folio 200, conserve unrésumé très succint de l'arrêt de maintenue du 14 janvier 1669, dont la transcription suit :

Titre du Bois de la Ferronnière

Du 14 janvier 1669, original en parchemin.

Arrest rendu à Rennes le 14 du mois de janvier de l'an 1669 en la Chambre établie par le roy pour la réformation de la noblesse du païs et duché de Bretagne, par lequel, vu la declaration faite au greffe par messire Charles du Bois, chevalier, sieur de la Ferronniere, portant qu'il soutenoit la qualité de noble, d'écuyer et de chevalier, et qu'il portoit pour armes de gueules à trois coutelas d'argent, la pointe en bas ; vu aussi l'induction d'acte par lui fournie au prucureur general du roy, ladite Chambre declare ledit Charles du Bois noble, issu d'ancienne extraction noble, et comme tel, lui permet et a ses descendans en legitime mariage de prendre la qualité d'écuyer et le maintient dans le droit d'avoir armes et écusson timbrés appartenant à sadite qualité [folio 200v] et de jouir des prééminences et privileges y attribués, auquel effet il sera inscrit dans le catalogue des nobles de la senechaussée de Nantes. Cet arrest signé Malescot.

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Damien du Bois, seigneur de la Ferronière, de la Haye-Botreau, du Doirouault, de Beauchêne, et est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un hommage qu’il rendit à Sa Majesté le 17 juin 1625 [(original, titres de cette famille). Il étoit fils de Louis du Bois, chevalier, seigneur de la Ferronnière, du Bois et de Beauchêne, et de Françoise Le Gay. Ses armes de gueules à 3 épées d’argent posées 2 et 1, la pointe en bas].

Damien du Bois épousa par contrat du 14 août 1627 Louise Cornulier, fille de Claude et de Judith Fleuriot ; mais ce ne fut sans doute pas sa première alliance. Il avait d’abord épousé, croyons-nous, Marguerite de la Fontaine, qui est rappelée par M. de Cornulier. dans son Dictionnaire des terres et seigneuries de l’ancien comté Nantais, comme femme de Damien du Bois et dame du Douet-Rouaud en 1604. Damien du Bois ne vivait plus en 1635, et Louise de Cornulier se remaria à Nicolas Foucault, conseiller au grand Conseil du roi.

Charles du Bois, seigneur de la Ferronière, de Beauchêne, de la Rongère et de la Haye-Botreau, qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un hommage qu’il rendit à Sa Majesté le 13 juillet 1652 [(original, titres de cette famille)], vivoit encor en 1673. [Il étoit fils de Guillaume du Bois, chevalier, seigneur de la Ferronière, et de Philippe Liquet. Ses armes de gueules à 3 épées d’argent, la pointe en bas, posées 2 et 1.]

Charles du Bois épousa Françoise le Pennec, fille de Gabriel, seigneur du Boisjollan (en Donges), et de Lucrèce Ménardeau. Il vivait encore en 1678, époque à laquelle il rendit aveu pour la terre de la Haie-Bottereau, qui était située dans la paroisse du Loroux.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (4 notices)

  • Comparution : jeudi 20 décembre 1668 (1 notice). Pour Charles du Bois, sieur de la Ferronniere.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folio 30v .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 14 janvier 1669 (4 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 114 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 11 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folio 30v .
    • Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 30230-30881 (Carrés d'Hozier), Français 30331 (Carrés d'Hozier 102), folio 200 .