Famille Becdelievre

Variantes : Becdelievre (de)

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Pierre de Becdelièvre, seigneur de Quévilly, de Bertheauville, de Rainchoux, de Brumare, du Manoir-Segouyn et d’Hocqueville, d’abord conseiller du roy, [prit d’abord le parti de la magistrature et fut pourvu d’un office de] maitre ordinaire en sa chambre des comptes de Rouen, [mais il embrassa ensuite la profession des armes,] puis gentilhomme ordinaire de la chambre de Sa Majesté par lettres du roy Louis XIII du 6 janvier 1620 en considération de ses vertus, vaillance, loyauté et expérience au fait des armes, [étoit né en 1548,] fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 12 mars 1610 et reçu le 11 juin 1611 par le maréchal de Favagues, chevalier des ordres du roy [originaux, titres de cette maison]. Il se trouva en 1587 à la bataille de Saint-Denis sous le duc de Longueville puis aux sièges de Domfront, de Saint-Lo et de Rouen en 1589, 1590 et 1591, et s’y comporta avec valeur. Il mourut en 1620 ou 1621, agé d’environ 72 ans. [Il étoit fils de Charles de Becdelièvre, seigneur de Sazilly, de Quevilly, de Chamaille et de Sanois, et de Françoise Sureau. Ses armes de sable à 2 croix trefflées au pied fiché d’argent, posées l’une à côté de l’autre en pal, et accompagnées d’une coquille aussi d’argent en pointe.]

Pierre de Becdelièvre épousa le 10 octobre 1576 Catherine Martel, fille d’Artus, seigneur d’Hocqueville et de Bertheauville, et de Catherine Boivin de Bounelot.

[Charles de Becdelievre, seigneur d’Hocqueville, de Rinchebou, de Brumare, de Quevilly, et du Buc, maitre d’hotel ordinaire du roy Henry IV le 4 mars 1620, gentilhomme ordinaire de la chambre du roy Louis XIII le 30 novembre 1614, conseiller d’État d’épée le 14 juin 1619, mestre de camp appointé d’infanterie le 11 février 1620 « ayant, dit Sa Majesté, en l’occasion des derniers mouvement éprouvé son affection et fidélité à son service » et finallement mestre de camp d’un regiment d’infanterie le 11 juillet suivant, avoit embrassé d’abord l’état de magistrature et etoit déjà pourvu dès l’an 1604 d’une charge de maitre des comptes de Rouen, fils de Pierre de Becdelievre, seigneur de Quevilly, chevalier de l’ordre du roy, et de Catherine Martel. Même armes que son pere. Il est cité par des auteurs connus, des manuscrits ou mémoires, comme chevalier de l’ordre de Saint-Michel depuis Charles IX jusqu’à Louis XIV, mais sa qualité de chevalier n’est point suffisamment établie.]

Né le 26 février 1579, Charles de Becdelièvre épousa le 2 novembre 1604 Jeanne de Morant, dame du Bois d’Aubigny, fille de Thomas, seigneur d’Esterville, et de Massiote de Morel-Putanges. Il se distingua aux guerres de Hongrie sous le duc de Mercœur ; et mourut le 15 novembre 1622.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (6 notices)

  • Comparution : mercredi 3 avril 1669 (1 notice). Pour Guillaume Becdelievre, écuyer, sieur de Penouet
    • Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 30230-30881 (Carrés d'Hozier), Français 30306 (Carrés d'Hozier 77), folio 39 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 14 mai 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 250 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 9 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : jeudi 27 juin 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 318 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 9 .
  • Comparution : lundi 17 novembre 1670 (1 notice).
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 284 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : samedi 29 novembre 1670 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 551-552 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 9 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 284 .