Famille Visdelou

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Gilles Visdelou, seigneur de la Goublaye, de Bienassis, du Rible, de Belestre, du Colombier, de Pratauras, de l’Hôtellerie-Abraham et de Delien, lieutenant de 50 hommes d’armes des ordonnances du roy sous la charge du marquis de Coëtquen, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 20 février 1620 et reçu par monsieur de Sourdéac, chevalier des ordres du roy [(titres de cette famille)]. Il se distingua pendant les troubles de Bretagne par sa fidélité au service du roy. Quoiqu’il fût vassal du duc de Mercœur, chef de la Ligue, à cause de ses terres de la Goublaye et de Bienassis, qui étoient dans la mouvance du duché de Penthiévre, il préféra en faire le sacrifice pour témoigner au roy [sa fidélité et tout] son zèle [à son service] ; et ne rentra qu’au bout de 10 ans dans la jouissance de ces terres. Il fut fait prisonnier de guerre à la prise du lieu de Guémadeuc par ceux de la Sainte-Union et s’obligea en 1590 de payer 800 écus pour sa rançon. Il mourut au mois de juin 1626. [Il étoit fils de Pierre Visdelou, seigneur de la Goublaye et de l’Hôtellerie-Abraham, et de Jeanne de Pontrouault. Ses armes d’argent à 3 têtes de loup languées et arrachées de gueules, posées 2 et 1.]

Gilles Visdelou épousa Françoise de Quellenec, dame de Bienassis, fille aînée de Claude du Quellenec et veuve de Christophe de Tréal, seigneur de Beaubois, du l’Aventure et de Plessis-Gautron.

Claude Visdelou, seigneur de la Goublaye, de Bienassis, de l’Hôtellerie-Abraham, de Delien, du Colombier, du Rible, du Bois-Visdelou, de Pratauras, de Coëtfao, etc., conseiller d’État et président au parlement de Bretagne le 20 juillet 1637 et ci-devant conseiller au même parlement le 1er décembre 1634, fut honoré de l’ordre de Saint-Michel sous Louis XIII en 1625 ou 1626 [car il n’étoit point qualifié encore dans son contrat de mariage du 25 janvier 1625 où il donne cette qualité à son père et qu’il eut prise certainement comme luy s’il eut été alors décoré de cet ordre,] et on le trouve en conséquence qualifié chevalier de l’ordre du roy dans plusieurs actes des 19 juin 1626 [(titres de cette maison)], 5 novembre 1635 et 2 juin 1641. Il vivoit encor en 1652. [Il étoit fils de Gilles Visdelou, seigneur de la Goublaye, chevalier de l’ordre du roy, et de Françoise de Quellenec. Ses armes comme cy devant.]

Claude Visdelou épousa par contrat du 25 janvier 1625 Jeanne de Guer, fille de Charles de Guer, chevalier de l'ordre du roi, et de Marie Papin de la Thévinière.

Jaques Visdelou, seigneur de Delien et de la châtellenie du Hilguit, etc., commandant l’arrière ban et la garde-côte de l’évêché de Cornouailles, et juge du point d’honneur de la noblesse de ce diocèse, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 10 octobre 1633 et reçu le 16 juillet 1634 par le baron de Pontchâteau, chevalier des ordres du roy [(titres de cette famille)]. Il vivoit encore en 1668. [Il étoit fils de Gilles Visdelou, seigneur de la Goublaye, chevalier de l’ordre du roy, et de Françoise de Quellenec. Ses armes comme cy devant.]

Jacques Visdelou épousa 1o en 1626 Moricette du Chastel, veuve de Maurice du Rusquec, fille de François, chevalier de l'ordre, et de Marie de Keroulas ; 2o Marie de Lohéac, veuve de Jérôme de Bahuno dont elle avait un fils, Guillaume, chevalier de l’ordre, et fille de Mathurin de Lohéac, conseiller du roi, procureur au siège présidial de Quimper, et de Marguerite Le Baud.

René-César Visdelou, seigneur de la Goublaye, de Saint-Querreuc et du Colombier, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 6 décembre 1660 et reçu par le duc de la Meilleraye chevalier des ordres du roy [(original, titres de cette famille). Il étoit fils de Claude Visdelou, seigneur de la Goublaye, chevalier de l’ordre du roy, et de Jeanne de Guer. Ses armes comme cy devant].

René-César Visdelou ne fut probablement jamais marié ; car il figure sans alliance en 1699 dans l’Armorial Général (Bibliothèque nationale).

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (5 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 31 décembre 1668 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 102 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 51 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : samedi 19 janvier 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 121-122 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 51 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 9 avril 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 203 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 51 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 13 mai 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 249 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 51 .