Famille Troussier

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Jean Troussier, seigneur de la Gabetière, du Ponmenart, du Parc, de Miscaoën et de Coëtsquiriou, gouverneur de Guingamp, est qualifié chevalier de l’ordre du roi dans un recueil écrit de la main de Dom Morice à la Bibliothèque nationale (Français II 549). Il était fils de Jacques Troussier et de Françoise Joubin et fut baptisé le 29 janvier 1581 en l’église paroissiale de Saint-Brieuc de Mauron. Il eut pour parrains et marraine Jean Troussier, seigneur du Ponmenard, François de Boisjégu et Geneviève de la Chapelle, dame du Lou et de Trégommain, femme de Jacques de la Lande, chevalier de l’ordre du roi (Archives du Morbihan, E sup. 637). Jean Le Laboureur a écrit de lui « qu’il fut l’un des plus braves et des plus vaillants gentilshommes de la province ». Il fut installé dans son gouvernement de Guingamp le 3 août 1620 par M. de Vendôme. Il occupait encore cette place le 2 mai 1622, date d’un acte rappelé par Dom Morice où il est qualifié chevalier de l'ordre du roi et qui est scellé d’un lion sur un semé d’hermines (Blancs-Manteaux). Mais le 5 novembre 1623, il était remplacé dans sa charge de gouverneur de Guingamp par Louis du Parc de Locmaria, chevalier de l'ordre du roi. Il figure encore avec la qualité de chevalier des ordres du roi (chevalier de l'ordre du roi) dans un acte des registres de l’église paroissiale de Guer où il fut parrain le 8 novembre 1626 de Jean de Porcaro, fils de Julien, chevalier de l’ordre, et de Renée Troussier (Archives du Morbihan, E 489, sup.). Il avait épousé Jeanne du Parc, dame de Kercadellec, etc., fille de Jean, seigneur du Parc en Cornouailles, et de Marie, dame de Coëtsquiriou. Il mourut en 1639 ; et fut inhumé le 4 janvier dans son tombeau en l’église paroissiale de Saint-Brieuc de Mauron (idem, E sup. 637).

Sébastien Troussier, vicomte de la Gabetière, est qualifié chevalier de l’ordre de Saint-Michel par le roy Louis XIII dans les lettres d’érection qu’il luy accorda en 1635 de la terre de la Gabetière en vicomté, [et dans le jugement de maintenue de noblesse rendu en faveur de cette famille le 2 avril 1669. Il étoit fils de Jean Troussier, chevalier, seigneur de la Gabetière, et de Jeanne du Parc. Ses armes d’hermines au lyon de gueules rampant].

Sébastien Troussier épousa Louise de Lescu, fille de Gilles, conseiller au parlement de Bretagne, et de Perrine Bret, seigneur et dame de Coulombier et de Beauvais. Il mourut à 30 ans en 1644 et fut inhumé le 8 novembre en l’église de Saint-Brieuc de Mauron (Archives du Morbihan, E sup. 637).

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (5 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 2 avril 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 188-189 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 50 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mercredi 3 avril 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 189 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 50 .
  • Comparution : mardi 14 mai 1669 (1 notice).
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 260-261 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mercredi 19 novembre 1670 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 545 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 260-261 .