Famille de Sesmaisons

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Claude de Sesmaisons, baron de Sesmaisons, vicomte de la Sauziniere, d’Anetz, seigneur du Perray, etc., conseiller du roy, maître ordinaire en sa chambre des comptes de Bretagne, et président de la noblesse des États de cette province, nommé à cette charge le 22 août 1663, fut créé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 24 mars 1659, reçu le 1er avril suivant par le duc de Mortemart, chevalier des ordres du roy, et confirmé dans cette dignité les 12 janvier, 20 et 28 avril 1665 [parmi les cent chevaliers choisis par le roy lors de la réforme et du rétablissement de cet ordre], ayant préalablement fait preuve de sa noblesse et de ses services conformément aux nouveaux statuts [(titres de cette maison et cabinet de l’ordre du Saint-Esprit). Il étoit fils de Christophe de Sesmaisons, seigneur de la Sauziniere, et de Françoise de Lesrat. Ses armes de gueules à 3 maisons d’or posées 2 et 1].

Claude de Sesmaisons épousa le 19 février 1634 Barbe Le Bigot, fille de Jean Le Bigot, seigneur de la Porte, conseiller du roi, auditeur en sa chambre des comptes, et de Barbe Viau (Armorial général). Les lettres par lesquelles Louis XIII l’institua conseiller-maître en la chambre des comptes de Bretagne se trouvent aux Archives de la Loire-Inférieure (E 1226).

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (3 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 14 janvier 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 114.
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 48.
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : samedi 19 janvier 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 121.
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 48.