Famille de la Riviere

Variantes : Meur (de)

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Jean de la Rivière, seigneur du Plessis, d’Hérupel, de Fontaines et du Chênay, capitaine de 50 hommes d’armes des ordonnances du roy, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel en 1570 ; et en reçut le collier des mains du comte du Lude, chevalier du même ordre [(titres de cette maison)]. Il accompagna le roy Henry II à son voyage d’Allemagne ; se trouva au siège de Metz en 1552 et à ceux de Dinan, de Marienbourg, de Calais, de Ham, de Thionville, de Bergues et de Dunkerque, aux batailles de Renty en 1554, de Saint-Quentin en 1557, de Dreux en 1562, de Saint-Denis en 1567, de Jarnac et de Moncontour en 1569 ; et mourut des blessures qu’il reçut en ces différentes affaires. [Il étoit fils de Pierre de la Rivière, chevalier, seigneur du Plessis et d’Hérupel, et de Margueritte Bouëxel. Ses armes d’azur à une croix d’or engrêlée.]

Jean de la Rivière épousa 1o Françoise Ogier, fille aînée de Jacques et d’Hélène Le Mintier ; 2o Jeanne Gautron, fille aînée d’Olivier et de Suzanne Visdelou.

Mathurin de la Rivière, seigneur du Plessis, d’Hérupel, de Fontaines, du Chênay, de Catuélan, de Carnedy, de Beaurepaire, du Boisarmel, de Châteaubilly, etc., gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, capitaine de 50 chevaux légers et de cent hommes d’infanterie par commission du 17 février 1594, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel en 1600 [(titres de cette maison)]. Il demeura toujours fidèlement attaché au roy Henri III pendant la Ligue, malgré les offres avantageuses qui luy furent faites pour l’attirer dans ce party. Il se trouva au siège de la Charité, d’Issoire et de Brouage, à la bataille de Coutras et à la défaite d’Auneau. Il continua de se signaler sous le règne suivant, aux batailles d’Arques, d’Yvey et d’Issoire, au siège de Laon, à la journée de Fontaine-Françoise, au siège et à la prise d’Amiens, et enfin dans la deuxième guerre que le roy Henry IV eut en Savoye. [Il étoit fils de Jean de la Rivière, seigneur du Plessis, chevalier de l’ordre du roy, et de Françoise Ogier. Ses armes comme cy-devant.]

Mathurin de la Rivière, seigneur du Pont-à-l’Asne, de la Hazaie, de Penguilly, épousa Jacquemine de Lys, fille de Jacques, chevalier, seigneur du Tertre, et de Catherine de Carmené.

Olivier de la Rivière, comte du Plessis, seigneur d’Hérupel, de la Fontaine, du Chênay, de Beaurepaire, du Boisarmel, de Carnedy, de Pontalasne, de Penguilly, de la Villeneuve, etc., gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, et conseiller au parlement de Bretagne, charge dont il fut pourvu le 20 août 1634, avoit été nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 10 février 1631 [(titres de cette maison)]. Il suivit d’abord la profession des armes, et se trouva aux sièges de Montauban et de la Rochelle, où il reçut plusieurs blessures. Il ne vivoit déjà plus en 1639. [Il étoit fils de Mathurin de la Rivière, seigneur du Plessis et d’Hérupel, chevalier de l’ordre du roy, et de Jaquemine de Lys. Ses armes comme cy devant.]

Olivier de la Rivière épousa en 1627 Vincente Pavic, fille d’Olivier, seigneur de Kermartin, colonel d’un régiment d’infanterie, gouverneur de Tréguier et de l’île et château de Bréhat, et de Marie Le Saint. D’après une note au fonds des Blancs-Manteaux, il aurait reçu le collier de Saint-Michel (en 1629) au siège de Montauban, des mains du duc de Montbazon.

René de la Rivière, seigneur de Saint-Quihoët, du Plessis, de Lorfeuillet, de Boisguyon, de Saint-Germain, de la Motte, de la Villerieux, etc., gouverneur de Malestroit, gentilhomme ordinaire de la chambre du roy et commandant la noblesse du ban et arrière ban de l’évêché de Saint-Brieuc par lettres du 24 août 1614, fut admis à ce qu’il paroit dans l’ordre de Saint-Michel sous Louis XIII, et il est rappellé avec la qualité de chevalier de l’ordre du roy dans un acte du 21 octobre 1636 [(titres de cette maison)] postérieur à sa mort arrivée avant l’an 1630. Il reçut trois lettres du maréchal de Brissac les 6 novembre 1615, 16 janvier et 12 février 1616, par lesquelles il luy mande d’observer la marche de 600 hommes de guerre du party contraire au roy, de s’opposer à leurs entreprises et de mettre dans la ville de Malestroit le plus d’hommes et les mieux armés qu’il pourroit trouver, afin de la mettre en état de défense. Il fut fait prisonnier par les ligueurs ; et n’obtint sa liberté qu’après avoir payé une rançon de 2500 écus. [Il étoit fils de René de la Rivière, chevalier, seigneur de Saint-Quihoët, capitaine de 400 hommes de la légion de Bretagne, et d’une compagnie de 200 chevaux légers, et de Gillonne de Gaineru. Ses armes d’azur à une croix d’or engrêlée.]

René de la Rivière épousa le 17 janvier 1598, Marguerite de Coëtrieu, veuve d’Yves de Perrien, seigneur de Keroué et de Kernabat, et fille de Rolland, seigneur de la Rivière, et de Françoise de Quelen du Dresnay.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (6 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 26 mars 1669 (4 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 181 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 45 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 145 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 322-323 .
  • Comparution : jeudi 29 mai 1670 (1 notice).
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 145 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : samedi 5 juillet 1670 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 469 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 45 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 145 .
  • Comparution : mardi 7 octobre 1670 (1 notice). Pour le sieur de Kerlaborat.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 322-323 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 1 décembre 1670 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 552 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 45 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 322-323 .