Famille de Poilley

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Jean de Poilley, baron de Poilley, seigneur de Saint-Georges, de Saint-Hilaire, de Hercouët, etc., gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, conseiller d’État d’épée, gouverneur de Mortaing et du Fort de Tombellaine, près le Mont-Saint-Michel, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans plusieurs actes des 8 octobre 1598 [(titres de la maison des Salles de Rorté)], 10 novembre 1618 et 25 juin 1624. [Il étoit fils de Jean de Poilley, seigneur de Poilley, et de Françoise de la Chapelle. Ses armes parti d’argent et d’azur, et un lyon de gueules brochant sur le tout, langué et couronné d’or.]

Jean de Poilley épousa 1o Anne de Sourdeval, fille d’André Le Moyne, chevalier, seigneur de Sourdeval, dans le comté de Mortain ; 2o Renée de la Motte-Vauclair. Il fut chargé d’une ambassade en Angleterre ; et obtint l’érection de sa terre de Poilley en baronnie.

Henry, comte de Poilley, seigneur de Saint Georges, du Ferrey, de Hercouët, de Vergeons, de Saint-Hilaire et de Brieux, gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, capitaine d’une compagnie de chevaux légers, bailli et gouverneur de Mortaing, et gouverneur du fort de Tombellaine sur Mer, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans deux actes des 29 avril 1601 [(original communiqué par la maison d’Osmont)] et 22 septembre 1627 [où il vivoit encor. Il étoit fils de Jean, baron de Poilley, chevalier de l’ordre du roy, et d’Anne de Sourdeval. Ses armes comme cy devant].

Henry de Poilley, seigneur de Meslé et de Montault, épousa Jeanne-Louise Péricartz. Il se distingua dans les guerres contre les huguenots : et ce fut pour reconnaître ses services que le roi Louis XIII érigea en comté sa baronnie de Poilley, par lettres datées du camp devant la Rochelle.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènement (2 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mercredi 5 décembre 1668 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 77 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 43 .