Famille de Perrien

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Toussaint de Perrien, seigneur de Brefeillac, de Querbelec, de Quergouët, de Querjolly, de la Ferté et du Pezou, vicomte de Lesmais et de Plestin, baron de Couatcoucq, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un acte original du 15 septembre 1626 [(titres de messieurs des Nos de la Hautiere). On ignore sa filiation. Ses armes d’argent à 5 fuzées de gueules mises en bande].

Toussaint de Perrien épousa Louise du Quengo, fille de François, chevalier de l'ordre du roi, et de Jacqueline de Bourgneuf de Cucé. Il vivait encore en 1640, date à laquelle il rendit aveu au roi pour la terre et seigneurie de Kergoët, en Saint-Hernin (Archives de la Loire-Inférieure, série B, liasse 153).

François de Perrien, seigneur de Kerléau, de Boisgurin, de Keranou, etc., est qualifié chevalier de l'ordre du roi dans les quartiers de noblesse dressés en 1651 et 1654, pour la réception dans l’ordre de Malte de ses petits-fils Olivier et Marc-Tristan du Perrier. Il était fils d’Artus de Perrien et d’Anne de Kerperennès ; et il épousa Renée de Tinténiac, fille de René, seigneur de Kimmerch, chevalier de l'ordre, et de Renée de Carné. Sa fille Jeanne de Perrien épousa Marc du Perrier (Bibliothèque de l’Arsenal).

Charles de Perrien, seigneur de Perrien, de Kerborgne, de la Haye, de la Bouezière, de Tropont, etc., est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un acte original du 15 septembre 1626 [(titres de messieurs des Nos de la Hautiere). Il étoit fils de Marc de Perrien, seigneur de la Bouëxière, et de Françoise de Clisson. Ses armes comme cy-devant].

Charles de Perrien épousa en 1621 Anne de Kergroadès, fille aînée de François, chevalier de l'ordre du roi, et de Gillette de Quelen. Leur mariage fut béni dans la chapelle du château de Kergroadès par René du Louet, abbé de Daoulas, grand chantre de Léon, et qui devait un jour être évêque de Cornouailles.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (3 notices)

  • Comparution : vendredi 9 novembre 1668 (1 notice). Pour le sieur de Crénan et son fils.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : mercredi 28 mai 1670 (1 notice). Pour le sieur de Crénan pour Jeannot du Bueil.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : vendredi 13 juin 1670 (1 notice). Pour Charles et son fils.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : lundi 14 juillet 1670 (1 notice). Par sieur de K′epol pour le sieur de K′guezec.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : jeudi 24 juillet 1670 (1 notice). Par le sieur de K′saliou pour Charles.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : jeudi 24 juillet 1670 (1 notice). Par la dame de Cosnoal en ladite qualité de tutrice dudit Hierosme de Perien.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : samedi 20 décembre 1670 (1 notice). Par la dame de Lescouët pour Vincent-Hyacinthe de Perien.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Comparution : mercredi 24 décembre 1670 (1 notice). Par le sieur de K′epol pour Christophe de Perien.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : vendredi 9 janvier 1671 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 565-566 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 41 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 376-379 .