Famille de Penmarc'h

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Claude, sire de Penmarch, seigneur du Colombier, de Coëtlestremeur et de Goulven, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans son extrait mortuaire du mois de février 1585 [cité dans l’arrêt des commissaires de la noblesse de Bretagne rendu en faveur de cette maison le 9 juillet 1669]. Il avoit reçu une lettre du roy Charles IX le 5 août 1567 pour l’inviter à se trouver à l’assemblée des États qui devoient se tenir à Vannes. [Il étoit fils d’Alain, sire de Penmarch, de Coëtlestermeur et du Colombier, et de Françoise du parc de Locmaria. Ses armes écartelé au 1er et 4 de gueules à une tête de cheval d’argent, au 2 et 3 d’or à 3 merlettes d’azur posées 2 et 1.]

Claude de Penmarch, seigneur de Kerairien, capitaine de l’arrière-ban de l’évêché de Léon, épousa en 1553 Marie de Tuomelin, fille d’Olivier et de Marie de Kersauzon, et mourut le 24 mars 1583. Marie de Tuomelin se remaria le 10 juillet 1588 au fameux Anne de Sansay, comte de la Magnane, chevalier de l'ordre du roi.

Nous avons trouvé l’arrêt de maintenue de noblesse de Vincent-Gabriel de Penmarch du 9 juillet 1669 aux Archives départementales du Finistère, 32J2, Chartrier de Kerezellec. Il y est effectivement mentionné avec cette qualité dans l’extrait mortuaire appendu à l’extrait de baptême de son fils posthume René, ainsi que dans le contrat de mariage de cleui-ci.

René, baron de Penmarch, seigneur du Colombier, de Bourouguel, de Coëtlestremeur, de Kerauroy et de Kervizien, sire de Goulven, gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, baptisé le 9 juin 1584, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un acte du 7 août 1628 [(titres de cette maison)]. Il ne vivoit déjà plus en 1638. [Il étoit fils de Claude, baron de Penmarch, chevalier de l’ordre du roy, et de Marie de Tuomelin. Ses armes comme cy devant.]

René de Penmarch épousa en 1599 Jeanne de Sansay, sœur d’Anne, chevalier de l'ordre, et fille de René, chambellan des rois François Ier et Henri II, gouverneur de Nantes, et de Renée du Plantys. Il était gentilhomme du prince de Condé en 1602 et mourut en 1633.

L’acte dont il est question est le contrat de mariage de sa fille Suzanne avec René du Boiseon, baron de Kerouseré, cité dans l’arrêt de maintenue de Vincent-Gabriel de Penmarch du 9 juillet 1669 (Archives départementales du Finistère, 32J2, Chartrier de Kerezellec). Il est à cette occasion aussi cité comme gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, et ces deux qualités ne se retrouve pas dans les autres actes cités concernant René de Penmarch dans cet arrêt.

<GC>René de Penmarch, baron de Penmarch, sire de Goulven, fils aîné du précédent, est qualifié chevalier de l’ordre du roi par M. de Kerdanet dans la notice qu’il a consacrée à cette famille en son édition du Dévot pèlerinage du Folgoët, par le Père Le Pennec, p. 104, des Vies des saints de Bretagne, d’Albert Le Grand, 1837. Il épousa Gillette de Coëtlestremeur et mourut sans enfants le 17 janvier 1638.</GC>

Vincent, comte de Penmarch, sire de Goulven, seigneur de Lannuzouarn, de Kervisien, du Colombier, de Bourouguel, de Coëtlestremeur, de Kérauroy, de Mesléan, etc., gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans deux actes des 7 août 1638 [(titres de cette maison)] et 1er avril 1665, temps auquel il vivoit encor ; mais il mourut avant le 24 may 1666. [Il étoit fils de René, baron de Penmarch, chevalier de l’ordre du roy, et de Jeanne de Sanzay. Ses armes comme cy devant.]

<GC>Vincent de Penmarch épousa le 7 août 1638 Anne Gillette Rioualen, dame de Mesléan et de Lanuzouarn, fille de Jean, chevalier de l’ordre du roi, et de Marguerite Barbier de Kerjan.</GC>

<AP>Le premier acte dont il est question est son contrat de mariage du 7 août 1638, cité dans l’arrêt de maintenue de noblesse de Vincent-Gabriel de Penmarch du 9 juillet 1669 (Archives départementales du Finistère, 32J2, Chartrier de Kerezellec). Il est à cette occasion aussi cité comme <i>gentilhomme ordinaire de la chambre du roi</i>, et ces deux qualités ne se retrouve pas dans les autres actes cités concernant René de Penmarch dans cet arrêt.</AP>

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènement (2 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 9 juillet 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 334 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 41 .