Famille des Nos

Variantes : Desnos, Desnoës, Noës (des)

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Jean des Nos, seigneur de Vauhébert ou Vauherbert, mort avant l’an 1573, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans l’arrêt de la chambre de réformation de la noblesse de Bretagne rendu le 6 février 1669 en faveur de la veuve d’Henry des Nos, son arrière-petit-fils, seigneur de la Tauvière. Il ne peut avoir été admis dans l’ordre de Saint-Michel que sous le règne de Charles IX.

Jean des Nos, seigneur de Tourande et du Vaubaluzon, gentilhomme de la maison de haut et puissant messire de Rohan, était fils de Pierre des Nos, seigneur de Vaumeloisel, de la Motte-Collas, et de Catherine de la Ferrière. Il épousa par contrat du 29 décembre 1538 Louise de Châteaubriant, fille aînée de Jean de Châteaubriant, seigneur de Beaufort, gouverneur de Houdan, chevalier de l’ordre, et de Marguerite des Planches (Titres généalogiques de M. le comte des Nos).

François des Nos, seigneur de Tourande et d’Hémenard, fils du précédent, gentilhomme de la chambre des rois Henri III et Henri IV, est qualifié chevalier de l'ordre du roi dans le Nobiliaire de M. de Courcy (tome III). Il épousa par contrat du 17 novembre 1568 Charlotte de Jousson, fille de N… de Jousson et de Marie Le Porc (Titres généalogiques de M. le comte des Nos).

Christophe des Nos, seigneur de la Motte-Tourande, frère cadet du précédent, gentilhomme de la chambre du roi Henri IV, capitaine de 100 hommes d’amres de ses ordonnances, fut reçu chevalier de Saint-Michel par lettres du 6 novembre 1596 (Titres généalogiques de M. le comte des Nos). Il avait épousé Françoise de Rosnivynen de Guitté, fille de Guy et de Marguerite du Boisriou (Id.).

Gilles des Nos, seigneur d’Héménard, de la Gerbaudière, et de la Tauvière, gentilhomme ordinaire de la chambre du roy et lieutenant de 100 hommes d’armes de ses ordonnances sous la charge du duc de Retz, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans deux actes des 31 may 1606 [(titres de cette maison)] et 6 septembre 1611. [Il étoit fils de François des Nos, chevalier, seigneur de Touraude et d’Héménard, et de Charlotte de Jousson. Ses armes d’argent au lyon de sable, la couronne, la langue et les griffes de gueules.]

Gilles des Nos épousa en 1597 Charlotte de Buor, fille aînée et principale héritière de Christophe de Buor, seigneur de la Gerbaudière, et de Marie des Nouhes. Il vivait encore en 1628, date à laquelle il commandait 150 hommes d’armes pour la garde du château de Mareuil (Titres généalogiques de M. le comte des Nos).

François des Nos, seigneur de la Tauvière, d’abord gentilhomme servant du roy Henri IV nommé le 13 avril 1607, puis gentilhomme ordinaire de la chambre du roy Louis XIII par lettres du 2 octobre 1613, et l’un des chevaux légers de sa garde en 1622, fut reçu chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 8 septembre 1622 par le duc de Luxembourg, chevalier des ordres du roy [(titres de cette maison). Il étoit fils de François des Nos, chevalier, seigneur de Touraude, et de Charlotte de Jousson. Ses armes comme cy devant].

François des Nos, frère cadet du précédent, épousa en 1609 Marie Nepveu, fille de Jacques Nepveu et de Françoise le Porc, seigneur et dame de la baronnie de Charné-Ernée (Titres généalogiques de M. le comte des Nos).

René des Nos, seigneur de la Doussetière, frère du précédent et quatrième fils de François, fut comme ses frères attaché au roi Henri IV ; et le servit fidèlement. Il est qualifié chevalier de l’ordre du roi dans une généalogie de cette famille composée sur les arrêts de la Réformation de 1668 (Titres généalogiques de M. le comte des Nos). Il épousa par contrat du 30 mai 1602 Marie de Mégaudais, dame de Pannard, fille de Louis, seigneur de Mégaudais, et de Jeanne Le Jariel. Il fut le chef de la branche des comtes des Nos, marquis de Pannard, seule existante aujourd’hui.

Henry des Nos, seigneur de la Tauvière, l’un des chevaux légers de la garde du roy, gentilhomme ordinaire de la chambre de Sa Majesté le roy Louis XIII, nommé précédemment l’un de ses gentilshommes servans par lettres du 1er août 1624, fut honoré de l’ordre de Saint-Michel sous le règne de ce monarque, et on le trouve rappellé avec la qualité de chevalier de l’ordre de Saint-Michel dans l’arrêt des commissaires de Bretagne rendu sur la noblesse de cette famille le 6 février 1669 en faveur de Jeanne Le Jeune, sa veuve. [Il étoit fils de François des Nos, seigneur de la Tauvière, chevalier de l’ordre du roy, et de Marie Nepveu. Ses armes comme cy devant.]

Henry des Nos, seigneur de la Tendraye, épousa par contrat du 16 février 1639 Jeanne Le Jeune, déjà nommée dame de la Tendraye et de Bonabry, fille de Jean Le Jeune et de Marguerite de Bonnefosse (Titres généalogiques de M. le comte des Nos).

René des Nos, seigneur du Moussay, fils cadet de René, chevalier de l’ordre du roi, et de Marie de Mégaudais, servit le roi Louis XIII de 1628 à 1640, d’abord comme cadet au régiment des gardes, puis aux chevau-légers. Il est qualifié chevalier de l'ordre du roi dans la généalogie citée à l’article de son père. Mais de plus, il a été fait de lui en son temps un portrait qui est en la possession de M. le comte des Nos au château de Clivoy, et au bas duquel se trouve l’écusson de ses armes entouré du collier de Saint-Michel. Il épousa par contrat du 18 novembre 1634 Philippote de Rouez, fille de Jean, seigneur des Bignons, exempt des gardes du corps du roi, et de Françoise de Charné (Titres généalogiques de M. le comte des Nos).

Gilles des Nos, seigneur d’Hémenard, de la Gerbaudière, etc., fils de Gilbert des Nos et de Françoise Le Couturier, passa de longues années au service du roi et y mangea une grande partie de sa fortune qui était considérable. Il est qualifié chevalier de l'ordre du roi dans la généalogie citée plus haut ; mais nous n’avons pas d’autres preuves de son admission dans l’ordre. Il épousa par contrat du 15 octobre 1652 Suzanne de Malnoë, dame et comtesse de la Feuillée, fille unique de Jacques, seigneur de Malnoë et de Marigné, chevalier de l'ordre du roi, gouverneur d’Hennebont, et de Léonor du Bellay. Il fut nommé major au régiment des dragons de Catinat par brevet sur parchemin daté du 15 août 1691 et signé du roi (Archives de M. le comte des Nos).

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (10 notices)

  • Comparution : mardi 18 septembre 1668 (1 notice). Pour Roland Desnos, seigneur de Pontouraude.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 167v-168 .
  • Comparution : mercredi 26 septembre 1668 (1 notice). Pour Louis Desnos, sieur des Fossés, et ses frères.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 168v-169 .
  • Comparution : jeudi 27 septembre 1668 (1 notice). Pour François Desnos, sieur de la Tendrays, et Charles, sieur de Panart.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 166v-167v .
  • Comparution : vendredi 12 octobre 1668 (1 notice). Pour Louis Desnos, sieur des Fossés, et ses frères.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 168v-169 .
  • Comparution : jeudi 25 octobre 1668 (1 notice). Pour Louis Desnos, sieur des Fossés, et ses frères.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 168v-169 .
  • Comparution : mercredi 31 octobre 1668 (1 notice). Pour François Desnos, sieur de la Tendrays, et Charles, sieur de Panart.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 166v-167v .
  • Comparution : vendredi 2 novembre 1668 (1 notice). Pour Jean Desnos, sieur de la Guimerays.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 168-168v .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 15 janvier 1669 (3 notices). Pour Roland Desnos, seigneur de Pontouraude.
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 116-117 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 20 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 167v-168 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : jeudi 24 janvier 1669 (3 notices). Pour Louis Desnos, sieur des Fossés, et ses frères.
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 126 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 20 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 168v-169 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 28 janvier 1669 (2 notices). Pour Jean Desnos, sieur de la Guimerays.
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 129 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 168-168v .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mercredi 6 février 1669 (3 notices). Pour François Desnos, sieur de la Tendrays, et Charles, sieur de Panart.
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 136 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 20 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 166v-167v .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : jeudi 16 mai 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 253 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 20 .