Famille du Louët

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

François du Louet, vicomte de Plédran, seigneur de Coatjunval, du Plessis, de Kerancoët, du Pirouit et de Kergueniziau, admis dans l’ordre de Saint-Michel sous Charles IX, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans plusieurs actes des 2 avril 1573, 14 février 1578, 17 février 1581 et 15 février 1585 [qui lui donnent aussi la qualité de noble et puissant (titres de cette maison)]. Il étoit fils d’Olivier du Louet, chevalier, seigneur de Coatjunval, du Plessis et de Kérancoët, et de Jeanne de Kerguiziau. Ses armes d’or à 3 têtes de loup arrachées de sable, posées 2 et 1].

François du Louet épousa 1o Claude de Carné, fille de Jérôme, chevalier de l'ordre, et d’Adelice de Kerloaguen ; 2o Jeanne de Nevet, veuve d’Olivier de Brezal.

Jean du Louet, vicomte de Plédran, seigneur de Coatjunval, du Pirouit, de Kéroin, de Kerguilio et de Kerancoët, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un acte du 19 juillet 1586 [(titres de la maison de Kergorlay)], mourut avant l’an 1606. [Il étoit fils de François du Louet, seigneur de Coatjunval, chevalier de l’ordre du roy, et de Claude de Carné. Ses armes comme cy devant.]

Jean du Louet épousa Marie de Brezal, fille d’Olivier de Brezal et de Jeanne de Nevet.

Vincent du Louet, vicomte de Plédran et de Trévalot, seigneur de Coatjunval, de Lesquifiou, de Kervégant, de Kéroin, de Guigac, du Pirouit, de Kerguilio, du Plessis, de Kerluan, de Kéralliou, des Salles et de Kérancoët, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 29 avril 1603 et reçu par M. de Sourdéac, chevalier des ordres du roy [(titres de cette maison)]. Il reçut une lettre de la reine Marie de Médicis le 22 juin 1614 par laquelle cette princesse luy marque qu’elle luy savoit très bon gré de la fidélité et affection qu’il avoit témoigné avoir en plusieurs occasions au service du roy son fils, et qu’aux occasions qui s’en présenteroient, il reconnaitroit qu’ils en avoient souvenance. [Il étoit fils de Jean du Louet, vicomte de Plédran, chevalier de l’ordre du roy, et de Marie de Brézal. Ses armes comme cy devant.]

Vincent du Louet épousa 1o Renée du Parc, fille de Claude, chevalier de l'ordre du roi, et de Jeanne de Saint-Amadour ; 2o Marie Barbier, veuve de Jean de Penhoadic et fille de François Barbier et de Catherine de Goesbriand ; 3o Odette de Coëtquen, veuve de Louis de Quebriac, chevalier de l'ordre, et fille de Jean, marquis de Coëtquen, chevalier de l'ordre du roi, et de Philippe d’Acigné.

Olivier du Louet, vicomte de Plouider et du Pirouit, seigneur de Coatjunval, de Coatmenech, de Kérancoët, du Plessis, de Kerguilio, de Kéroin, de Puisac, de Pennaut et de la Ragotière, né au mois de novembre 1604, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 31 juillet 1637 et fut reçu le 15 avril 1638, par le baron de Pontchâteau, chevalier des ordres du roy [(titres de cette maison)]. Il ne vivoit plus en 1663. [Il étoit fils de Vincent du Louet, seigneur de Coatjunval, chevalier de l’ordre du roy, et de Renée du Parc. Ses armes comme cy devant.]

Olivier du Louet épousa Catherine de Penhoadic, dame de Kerangar, fille de Jean, et de Marie Barbier qui, nous l’avons vu, s’était remariée à Vincent du Louët après la mort de Jean de Penhoadic.

Jean du Louet, seigneur de Penvern ou de Pénanvern, fut nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 1er avril 1651 et reçu par le maréchal de la Meilleraye, chevalier des ordres du roy [(titres de cette famille). Il étoit fils de Roland du Louet, seigneur de Kerroin, et de Jeanne Guingamp. Ses armes d’or à 3 têtes de loup arrachées de sable, posées 2 et 1].

Jean du Louet, dont le père était frère puîné de Vincent qui précède, épousa Marie Quemper de Lanascol, fille d’Alain, chevalier de l'ordre du roi, et de Julienne du Coskaër.

René du Louet, vicomte du Pirouit et de Plédran, seigneur de la Ville Helyo, etc., est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans un acte du 2 août 1658. [Il étoit fils de Vincent du Louet, vicomte de Plédran et de Trevalot, chevalier de l’ordre du roy, et de Marie Barbier de Kerjan. Ses armes comme cy devant.]

René du Louet épousa N… du Bouilly, fille de Mathurin du Bouilly, seigneur des Portes, et de Jeanne du Pou.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènement (2 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : jeudi 4 juillet 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 330 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 36 .