Famille Le Maitre

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Guillaume Le Maitre, seigneur de la Garrelaye, du Plessis, de Cherhal, de Launay Bazouin et du Douët-Garnier (terre qu’il vendit pour payer sa rançon, lorsqu’il fut fait prisonnier dans le château de Blein dont il étoit capitaine), gouverneur de Vitré et capitaine de 50 hommes d’armes des ordonnances du roy, fut nommé chevalier de Saint-Michel le 6 juillet 1598 [(titres de cette maison)]. Il obtint du roy Henri IV le 13 juillet 1594, une gratification de 3000 livres en considération des services qu’il luy avoit rendus en Bretagne et des pertes qu’il avoit souffertes ainsi que de la rançon qu’il avoit été contraint de payer après une longue prison dans le château de Nantes. Ce monarque luy en accorda encore une autre de pareille somme le 1er octobre suivant. Quelque temps avant, il avoit défendu la ville de Vitré [où il commandoit dès avant l’an 1595] contre le duc de Mercœur ; et il le força même d’en lever le siège, ce qui luy attira un acte de vengeance, ayant fait brûler une tour de son château de la Garrelaye. L’année suivante le Roy le nomma pour assister en son nom aux conférences qui devaient se tenir à Fougeray pour y traiter de la paix avec le duc de Mercœur. Sa Majesté luy accorda encor une gratification de 3000 livres le 3 janvier 1596, et le fit capitaine de 50 hommes d’armes le 12 avril 1597. Le seigneur de la Garrelaye vivoit encore en 1626. [Il étoit fils de Jaques Le Maitre, chevalier, seigneur de la Garrelaye, conseiller au parlement de Bretagne, et de Françoise de Kéroualen. Ses armes d’azur au lyon d’argent passant accosté de deux épées de même, garnies d’or, les pointes en haut aussi d’or.]

Guillaume Le Maître épousa par contrat du 18 octobre 1595 Madeleine de Chezelles, fille de Christophe, chevalier, seigneur de Neuil et de la Loutière, et de Marie de Mauléon.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènement (2 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 28 janvier 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 129-130 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 37 .