Famille de Kerouartz

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Claude de Kerouartz, seigneur de Kerouartz et autres lieux, fils d’Alain, seigneur de Kerouartz, XIXe du nom, et d’Isabeau du Chastel, passa ses plus belles années au service dans les armées du roi. Il fit partie de l’ordre de Saint-Michel ; mais la date de son admission n’est pas connue. Il existe au château de Lezérazien (Finistère), au-dessus d’une porte, un écusson en granit fort usé, à la date de 1602, surmonté d’une couronne et entouré du collier de l'ordre de Saint-Michel. La réception de Claude de Kerouartz dans l’ordre remonte donc, si elle n’est antérieure, à cette année 1602. En 1625, les côtes de la province de Bretagne ayant été exposées aux incursions des anglais et des rochelois, il fallut veiller à leur sûreté. Le marquis de Sourdéac, lieutenant général du roi en Basse-Bretagne et gouverneur de Brest, connaissant l’expérience, la valeur et la fidélité de Claude de Kerouartz, lui confia la défense des côtes menacées. Dans l’acte qui l’investit à cet effet du commandement d’un corps de cavalerie, il est qualifié chevalier de l'ordre du roy. II avait épousé Françoise de Kerbic, dame de Coëtcozen ; et mourut en 1627. Armes d’argent à la roue de sable accompagnée de trois croisettes de même (titres généalogiques de M. le marquis de Kerouartz).

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (3 notices)

  • Arrêt de maintenue en la Chambre : samedi 11 mai 1669 (1 notice).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 245-246 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : samedi 11 mai 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 246 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 32 .