Famille de Kergorlay

Variantes : Guergorlay (de), Kergorlai

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Charles de Kergorlay, seigneur du Cludon, de Kerprigent, du Plessis, de Keroignant, de Kerbabu, de Kerangouez, etc., nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel le 24 novembre 1596, fut reçu par le maréchal de Brissac, chevalier des ordres du roy [(titres de cette maison)]. Il reçut plusieurs lettres du roy Louis XIII ez années 1611, 1613 et 1617 pour se trouver aux États de Bretagne, et ne vivoit déjà plus en 1624. [Il étoit fils de Jean de Kergorlay, seigneur du Cludon, de Kerprigent, du Plessis de Kerbabu, de Keroignant et de Kerangouëz, et de Marie de Kéroignant. Ses armes vairé d’or et de gueules.]

Charles de Kergorlay épousa en 1605 Charlotte de la Vove, fille de François et de Gabrielle de Carman.

René de Kergorlay (son fils), seigneur du Cludon, de Kerbabu, de Kerprigent, de Kéroignant, du Plessis, etc., baron de Pestivien, admis à ce qu’il paroit dans l’ordre de Saint-Michel, sous Louis XIII, est qualifié chevalier de l’ordre du roy dans deux actes des 7 février 1629 [(titres de cette maison)] et 2 avril 1630. [Il étoit fils de Charles de Kergorlay, seigneur du Cludon, chevalier de l’ordre du roy, et de Charlotte de la Vove. Ses armes comme cy devant.]

René de Kergorlay épousa en 1634 Louise de Guengat, fille de Jacques, chevalier de l'ordre du roi, et de Marie du Poulpri.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (7 notices)

  • Comparution : lundi 25 mars 1669 (1 notice). René de Kergorlay, sieur de Couatuoult.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 416 .
  • Comparution : mardi 17 septembre 1669 (1 notice). Pour Bernard-Claude de Kergorlay, sieur de Tromenez, Renan son fils, et Jean de Kergorlay, sieur de Kersalaun.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 416 .
  • Comparution : samedi 7 février 1671 (1 notice). Pour Jacques Claude de Kergorlay, seigneur du Cludon, et Vincent de Kergorlay, seigneur de Guengat, son frère puîné.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 414-415 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 2 mars 1671 (4 notices). Pour Jacques Claude de Kergorlay, seigneur du Cludon, et Vincent de Kergorlay, seigneur de Guengat, son frère puîné.
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 585 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 24 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 414-415 .
    • Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 31226-31562 (Nouveau d'Hozier), Français 31422 (Nouveau d'Hozier 197), vue 17 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 2 mars 1671 (4 notices). Pour Bernard-Claude de Kergorlay, sieur de Tromenez, Renan son fils, et Jean de Kergorlay, sieur de Kersalaun.
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 586 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 24 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 416 .
    • Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 31226-31562 (Nouveau d'Hozier), Français 31422 (Nouveau d'Hozier 197), vue 17 .
  • Comparution : lundi 2 mars 1671 (1 notice). René de Kergorlay, sieur de Couatuoult.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 416 .