Famille du Hallay

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

[Etienne du Hallay, seigneur du Hallay, de la Borderie, de Montbrault, etc., sire de Retiers, se defendit dans son château de la Borderie contre le duc de Mercoeur. Fils de Jean du Hallay, seigneur du Hallay, et de Jeanne de Breran. Ses armes de gueules fretté d’argent de six pièces. Il est cité par des auteurs connus, des manuscrits ou mémoires, comme chevalier de l’ordre de Saint-Michel depuis Charles IX jusqu’à Louis XIV, mais sa qualité de chevalier n’est point suffisamment établie.]

L’admission d’Étienne du Hallay dans l’ordre de Saint-Michel, qui n’était pas un fait certain, est prouvée par le contrat du mariage de son beau-frère Jean de Coëtquen, chevalier de l’ordre, avec Renée de Rohan en date du 14 octobre 1578 (Blancs-Manteaux) où nous avons trouvé son nom suivi de la qualification de chevalier de l'ordre du roi. Il avait épousé avant cette date Gillonne de Coëtquen, fille de Jean, marquis de Coëtquen, chevalier de l'ordre, et de Philippe d’Acigné. Malgré sa défense énergique, son château de la Borderie fut emporté par le duc de Mercœur vers le mois de mai 1590.

Louis du Hallay, fils du précédent, fut chevalier de l’ordre du roi d’après le Nobiliaire de M. de Courcy (tome III). Il avait épousé en 1627 Marie Loz, dame de Kergouanton, fille de François et de Marie Hemeri de Kerurin.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (5 notices)

  • Comparution : samedi 6 octobre 1668 (1 notice).
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 60.
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mercredi 4 septembre 1669 (2 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 431.
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 27.
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mercredi 20 août 1670 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 507.
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 27.
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 516, p. 60.