Famille du Chatellier

Variantes : Chastelier (du)

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Jean du Chastellier, seigneur du Chastellier, de Comuz, de la Hautaie, de Bretel. est qualifié chevalier de l’ordre du roi dans une généalogie de cette famille au fonds des Blancs-Manteaux (Bibliothèque nationale), mais nous n’avons aucune autre preuve de son admission dans l’ordre de Saint-Michel. Il épousa Jacquemine de Préauvé, veuve de N..., seigneur de la Magnagne. Armes de gueules au dextrochère montant du côté gauche tenant une fleur de lys d’argent accompagnée de quatre besants de même, un en chef, deux en flanc et un en pointe.

Pierre du Chastellier, fils du précédent, seigneur du Préauvé, de la Jaroussais, de la Villeobert, etc., capitaine de 100 hommes d’armes des ordonnances du roi, était chevalier de l'ordre du roi, d’après M. de Courcy, en 1579 (Nobiliaire, tome III). Il épousa Nicole Anger, fille de René et de Louise de Scépeaux. Il combattit dans les guerres de religion pour le parti de la Ligue. Il se trouvait à Rennes le 13 mars 1589, jour des Barricades, où il courut un grand danger. Jehan Pichart raconte qu’il faillit être massacré parce qu’il passa au Bout de Cohue, armé d’une rondache. II ne dut son salut qu’à l’énergie de quelques amis qui le jettèrent en une maison. Il courut également un immense péril au moment de l’exécution de Claude Anger, son beau-frère (voyez ce nom). « Le seigneur du Chastellier-Préauvé fut soubzsonné à cause qu’il estoit marié avecq une sœur dudit feu sieur Baron » (J. Pichart). On se mit même à sa recherche ; et le 3 avril 1593 une troupe royaliste se rendit à sa maison de la Villeobert pour l’arrêter ; mais il n’y était plus. D’ailleurs Claude Anger, son beau-frère, s’était généreusement efforcé de le décharger de toute accusation. Il avait affirmé dans son interrogatoire que Pierre du Chastellier n’avait même pas eu connaissance du complot, et qu’on ne lui en avait rien dit, parce qu’on le savait trop bavard. Le seigneur de Montbarot, gouverneur de Rennes, avait voulu néanmoins dès le 24 février placer une garnison royaliste dans la maison du Chastelier ; mais la généalogie citée plus haut nous apprend que le seigneur du Préauvé ne s’en tira pas à si bon compte, et que son château fut incendié.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (3 notices)

  • Comparution : jeudi 27 septembre 1668 (1 notice).
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms 510, folio 113v-114 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : lundi 19 novembre 1668 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 178 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 16 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms 510, folio 113v-114 .