Famille de Cahideuc

Extrait

Chevaliers de Saint-Michel

Charles de Cahideuc, seigneur de Couhé, admis dans l’ordre de Saint-Michel sous Charles IX, et étoit déjà décoré le 12 avril 1570 [(Histoire généalogique de la maison de Châtillon par du Chêne, Paris, 1621, page 514 verso)], et on luy trouve encor la qualité de chevalier de l’ordre du roy dans un acte du 26 novembre de la même année [(titres de la maison de Pierres du Plessis-Baudouin). On ignore sa filiation. Ses armes de gueules à trois têtes de léopard d’or, languées de gueules, posées 2 et 1].

Charles de Cahideuc tint sur les fonts du baptême un enfant de la maison de Châtillon. Ce détail et l’impossibilité de retrouver sa trace dans les généalogies de la famille de Cahideuc nous font supposer que la branche à laquelle il appartenait avait cessé de résider en Bretagne.

François de Cahideuc était fils de Raoul et de Louise de Lescouet. Il épousa par contrat passé à Ploërmel en 1555 Françoise de Coëtlogon, fille de Julien et d’Anne le Rouge, et sœur de François, chevalier de l'ordre du roi. Il fit son testament le 18 octobre 1579 ; et mourut peu de temps après à Rennes.

Artus [ou Arthur] de Cahideuc, seigneur de Cahideuc et de la Boulaye, gentilhomme ordinaire de la chambre du roy, capitaine de cent hommes d’armes de ses ordonnances, et gouverneur de Ploërmel, né le 1er février 1562, resta toujours attaché au roy Henri IV pendant les troubles de la Ligue. Il obtint d’abord une compagie de chevaux légers avec laquelle il eut ordre d’aller défendre la ville de Malestroit sous le duc de Montpensier. En 1595 M. de Saint-Luc, lieutenant général, ayant arrêté de faire assiéger le fort de l’Isle Tristan, M. de Cahideuc fut commis pour en faire le blocus. Le roy l’admit au nombre des gentilshommes de sa chambre ; le fit capitaine de 50 hommes d’armes, emploi qu’il exerçait déjà au mois de mai 1597 qu’il obtint 250 écus de gratification pour être venu de Bretagne trouver Sa Majesté à Saint-Germain en Laye pour affaires relatives à son service, et luy accorda encor le 28 mars 1609 une autre gratification de 5000 livres. Le 29 août 1611 Louis XIII luy donna une pension de 600 livres qui fut augmentée jusqu’à 2000 livres par un nouveau brevet du 20 février 1615. Ce monarque luy accorda encor une gratification de 3000 livres le 17 septembre 1616. Il fut député de la noblesse de Bretagne aux États Généraux tenus à Paris en 1614, le fut encor en 1616 par les États de Bretagne qui luy firent donner une gratification pour les services qu’il avoit rendus au roy et à la province, et le nommèrent ensuite président de la noblesse. Il mourut au mois de mai 1631. [Il étoit fils de François de Cahideuc (la généalogie de cette maison imprimée dans le nouveau Dictionnaire de la noblesse porte qu’il fut chevalier de l’ordre de Saint-Michel, ce qui ne peut être que sous Charles IX puisqu’il y est dit qu’après la mort de sa femme en 1570 il se fit prêtre. Il fut depuis chantre et chanoine de Rennes, prieur de Becherel et de Saint-Nicolas de Montfort), seigneur de Cahideuc, et de Françoise de Coëtlogon. Ses armes comme cy-devant.]

Arthur de Cahideuc épousa 1o Louise de Tyrvarlan, fille de Nicolas, chevalier de l’ordre du roi, et de Louise de Rosmadec, et veuve de François de Lanvaux, seigneur de Beaulieu ; 2o Jeanne de Baud, fille de Guillaume, seigneur de la Vigne, et de Louise de Coétqueveran. Son beau-père, Guillaume de Baud, était frère de Jean, chevalier de l'ordre du roi. Arthur de Cahideuc fut inhumé dans l’église paroissiale de Bignan, évêché de Vannes, où reposait déjà sa seconde femme Jeanne de Baud, morte au château de Beaulieu, le 29 février 1629.

Cet extrait est long, cliquez ici pour tout afficher...

Réformation de la noblesse (1668-1671)

Evènements (3 notices)

  • Comparution : dimanche 9 septembre 1668 (1 notice).
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 94v-95 .
  • Arrêt de maintenue en la Chambre : mardi 27 novembre 1668 (3 notices).
    • Archives départementales du Morbihan, 1 J 1003, "Livre du Botcol", p. 68 .
    • Archives départementales du Finistère, 32 J 2, "Livre de Kerézellec", p. 15 .
    • Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 510-515, Ms510, folios 94v-95 .