Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Pontivy 1
72. Perrine Le General, veuve de N. Bovezo.
20 #
De sinople à un chien rampant d’argent accompagné de huit besans de meme chargez chacun d’une bande de gueules et posez en orle.
73. Jean Le Barh, marchand à Pontivy.
20 #
De gueules à 2 bars adossez d’argent chargés chacun de cinq cottices d’azur.
74. Jean Le Maistre, chirurgien à Pontivy.
20 #
D’or à une main de carnation posée en pal et tenant une lancette ouverte d’azur accompagnée en chef de 2 croissans de gueules et en pointes de 2 palmes adossées de sinople, les tiges passées en sautoir.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 26 février 2019
La famille Le Maistre de Kergourio, de Pontivy, issue de Jean Le Maistre, portait d’azur à un chevron d’or, accompagné de trois soucis de même (ancienne argenterie) (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 207, Rennes, 1930).
75. Elizabeth Le Methayer, veuve de N.
20 #
D’azur à une chauve souris d’or accompagnée en chef de 2 étoiles d’argent.
76. René Le Bauzec, marchand à Pontivy.
20 #
D’argent à une ombre de soleil d’azur accompagnée de quatre martinets affrontez et cantonnez de gueules.
77. Jean Bridon, marchand à Pontivy.
20 #
D’argent à un sautereau de sinople passant en face et accompagné de 3 limaçons de gueules posez 2 en chef et un en pointe.
78. Guillemette Guyot, veuve de N. , marchand à Pontivy.
20 #
D’argent à un mas de gueules sommé d’un guy de chesne de sinople et acosté de quatre pommes de pin de meme, deux de chaque costé, l’un sur l’autre.
79. Louise Couderc, veuve de N.
20 #
D’or à une face pignonnée de 3 montans de contre hermines accompagnée en chef de deux pommes de pin renversées d’azur et en pointe d’un poisson de meme.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 26 février 2019
Son époux était Raoul Allanic, sieur de Kerhervy. Elle était mère de Gabriel Allanic, sieur de Kerguer (no 64), et de Claude-Pierre Allanic, sieur de Kermabon (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 207, Rennes, 1930).
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?