Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Vitré 1
73. Le couvent des religieuses ursulines de Vitré.
25 #
D’azur à une Sainte Ursule d’or.
85. N. du Rocher Hardy.
20 #
D’azur à un rocher de quatre pointes rangées d’argent, sommé d’un lion passant d’or et accompagné de quatre fers de fleches d’argent mouvantes du chef, les pointes en bas.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 25 février 2019
Son prénom était Mathurin. Ces armes ont été attribuées d’office (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 169, Rennes, 1930).
88. N. de la Croix Bardoul.
20 #
D’or à un massacre de cerf de gueules sommé d’azur et posé en bande.
90. Jean Charil, sieur de la Fromare.
20 #
D’or à un chat efarouché de sable accompagné de six flammes de gueules, rangées trois en chef et 3 en pointe.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 25 février 2019
Lire Frominière (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 169, Rennes, 1930).
91. N. Le Moyne de la Morandiere.
20 #
D’or à trois chicots écotez d’azur, posez deux et un, et un chef de meme chargé de 3 alerions d’or.
92. N. du Tertre Guy.
20 #
D’or à un guy de chesne de sinople posé sur une tertre de gueules et accompagné en chef de deux levriers rampant et affrontez de meme.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 25 février 2019
Son prénom était Daniel (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 169, Rennes, 1930).
93. N. , veuve de Jean Nouail, sieur dudit lieu.
20 #
D’or à une bande de sinople accompagnée de deux grapes de raisin au naturel et aussy posées en bande, l’une en chef et l’autre en pointe.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 25 février 2019
Probablement Marie Guy, veuve de Jean Nouail, sieur de la Foucherie (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 169, Rennes, 1930).
94. Gillette Maugars, demoiselle de la Cocherie.
20 #
D’argent à un pommier de sinople fruité de gueules, acosté en pointe de 2 tetes de loup de meme, et un chef de pourpre chargé de trois pommes d’or.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 25 février 2019
Elle était veuve de Jacques Le Faucheur, sieur de la Cocherie (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 169, Rennes, 1930).
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?