Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Rennes 3
166. N. , veuve de N. Saubois.
20 #
D’argent à trois testes de perroquets de sinople rangées en face et acompagnées de quatre grelots de gueules, deux en chef et deux en pointe.
168. Robert du Pré, sieur de Pelan, avocat en parlement.
20 #
De sinople à un duc d’argent acompagné de huit marguerites de meme posées en orle.
169. Jeanne Primaignier, veuve de N. Le Comte, sieur de la Guerinais, avocat en parlement.
20 #
D’or à une face de sable chargée de trois fleurs nommées primevers au naturel et acompagnée de trois limaçons de gueules, 2 en chef et un en pointe.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2019
Le prénom de son époux était Jean (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 46, Rennes, 1930).
170. Vincent du Tac, avocat et substitut de monsieur le procureur general au parlement de Bretagne.
20 #
D’azur à une foy d’argent posée en face et acompagnée de trois marteaux de meme, enmenchez d’or, 2 en chef et un en pointe.
172. Julien Farcy, veuve de Jean Le Roy, procureur au presidial de Rennes.
20 #
D’azur à deux cors de chasse d’hermines en chef, et un croissant de meme en pointe.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2019
La famille Farcy, de Rennes, portait d’après l’Armorial de l’Arsenal : d’azur à trois têtes de buffles d’or (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 46, Rennes, 1930).
173. Mathurin Touchais, sieur de Bellandiere.
20 #
D’azur à un cerf passant d’argent sur une terrasse de sinople et une barre d’or brochante sur le tout, et chargée de trois cors de chasse de gueules enguichez de sable.
174. N. , veuve de N. Orin, sieur de la Dainais.
20 #
D’argent à un cœur de carnation acompagné en chef de trois quintefeuilles rangées de sinople, et en pointe d’un croissant d’azur.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2019
Il s’agit Jacquette Bazin, son époux se prénommait Pierre (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 46, Rennes, 1930).
175. N. , veuve de N. Pommeret, sieur de Belaistre.
20 #
De gueules à une bande de vair acompagnée de deux têtes de loup arrachées d’or, l’une en chef et l’autre en pointe.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2019
Il s’agit d’Henriette Le Goupil, son époux se prénommait Julien (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 46, Rennes, 1930).
176. N. , veuve de N. Ecolasse, sieur du Plessis.
20 #
D’azur à un soleil d’or acompagné de quatre croissans cantonnez d’hermines.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2019
Il s’agit de Peronnelle Jourdan, le prénom de son époux était Georges (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 47, Rennes, 1930).
177. N. , veuve de N. Goisallain.
20 #
De contrevair à une molette à huit rais d’or.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2019
Il s’agit d’Elisabeth Scott, son époux était Claude Collinet, sieur de Goisallain (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome II, page 47, Rennes, 1930).
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?