Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Morlaix 1
51. Jeanne Jacquette Le Minihi, dame douairière de Querduez.
20 #
Porte d’argent à deux faces de gueule et deux guivres en pal et afrontées d’azur, celle de dextre passée sous la première face et brochante sur la seconde au contraire de celle de senestre.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 5 février 2020
Le manuscrit Français 32155 met « Querduel », et le manuscrit Français 32235 remplace « dame douairiere » par « veuve ».
Veuve de Laurent Hingant, sieur de Kerduel. Il s’agit des armes des Le Minihy (Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 18, Rennes, 1930).
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 7 février 2020

Source : BnF, Département des Manuscrits, Français 32235.
Cliquez sur l'image puis Ctrl+S pour l'afficher et la sauvegarder en grand format.
52. Françoise Le Borgne, douairiere de Boisallain.
20 #
Porte d’azur à trois cornets d’or.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 5 février 2020
Veuve de François Jegou, sieur de Boisalain. Il s’agit des armes des Le Borgne (Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 18, Rennes, 1930).
Le manuscrit 32235 remplace « douairiere » par « veuve ».
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 7 février 2020

Source : BnF, Département des Manuscrits, Français 32235.
Cliquez sur l'image puis Ctrl+S pour l'afficher et la sauvegarder en grand format.
53. Pierre de Kerrest, escuyer, seigneur de Keravel.
20 #
Porte écartellé au premier et quatriesme d’or à un lion morné de sable brisé d’un baston de gueule brochant sur le tout, au second et troisiesme d’argent à deux pigeons adossez d’azur s’entre-regardant, bequez et membrez de gueule.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 28 octobre 2019
Le manuscrit Français 32155 met « Pierre de Kerreil ».
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 23 octobre 2019

Source : BnF, Département des Manuscrits, Français 32235.
Cliquez sur l'image puis Ctrl+S pour l'afficher et la sauvegarder en grand format.
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?