Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Nantes 1
353. Louis Dommagné, escuyer, sieur du Fremiou.
20 #
Porte d’argent fretté de gueules.
354. François Branjon, advocat en parlement.
20 #
Porte de sable à un lion d’argent lampassé et armé d’or, et un chef d’argent chargé de 3 allerions de sable.
355. Jean Binet, chevalier, seigneur de la Blottiere, du Plessix Marciol, de la Musse, grand seneschal, bailly du comté de Nantes.
20 #
Porte de gueules à un chef d’or chargé de 3 croix recroisettées au pied fiché d’azur.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 15 janvier 2019
Le manuscrit Français 32235 met « bailli d’épée du comté de Nantes ».
356. Marie Hallouis, veuve de Pierre Leonard, marchand.
20 #
Porte d’argent à un lion de sable lampassé et armé de gueules.
357. Jeanne Savin, veuve de Charles Gauvain.
20 #
Porte d’argent à un chevron d’azur accompagné en chef de deux estoiles de mesme et en pointe d’un lion de sable lampassé et armé de gueules.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 17 janvier 2019
Ce sont les armes des Gauvain (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 135, Rennes, 1930).
358. François Bourdin, escuyer, sieur de la Poulfriere.
20 #
Porte d’argent à un aigle de sable.
359. Philippes Charles Bitault, escuyer, sieur de la Courousserie.
Porte de sable à un chevron d’argent accompagné en pointe d’une molette de mesme.
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?