Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Brest 1
204. Claude Ollivier, medecin du roy pour la Marine entretenu au port de Brest, et Caterine Verdier sa femme.
40 #
Porte d’azur à un hibou s’essorant d’or, regardant un soleil naissant de l’angle dextre du chef de meme, accolé d’argent à deux branches de cerisier de sinople fruités de gueules, passées en sautoir, une épée de sable posée en pal brochant sur le tout, accompagné en chef de deux etoilles d’azur.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 16 janvier 2019
Lire Verduc plutôt que Verdier (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 121, Rennes, 1930).
205. Gilles François du Tertre, escuyer, sieur des Blottieres, lieutenant de vaisseau du roy, capitaine d’une compagnie franche de la Marine.
20 #
Porte d’argent à trois aigles eployés de gueules, becqués et membrés d’azur, posés deux et un.
206. Philippes Auguste de Norey Picard, lieutenant des vaisseaux du roy.
20 #
Porte d’argent à trois fers de pique de sable.
207 bis. Yves Philibert Le Rodellec, escuyer, seigneur du Porzic, et Renée Mahé sa femme.
40 #
Porte d’argent à deux flèches d’azur posées en pal les pointes en bas, accolé d’argent à deux haches d’armes de gueules adossées et surmontées d’un croissant aussy de gueules posé au milieu du chef.
208. A expliquer plus amplement.
209 bis. Jean Claude Le Grand, escuyer, sieur de Tromelin, Kerautraon et du Minihy, et Marianne de Bourblanc sa femme.
40 #
Porte d’argent à un sautoir de gueules accompagné en chef d’une molette et de trois roses deux en chef et une en pointe de meme, accolé de gueules à un château d’or donjonné de trois tours, celle du milieu plus haute que les deux autres.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 12 juillet 2019

Source : BnF, Département des manuscrits, Français 32235.
Cliquez sur l'image puis Ctrl+S pour l'afficher et la sauvegarder en grand format.
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?