Armorial Général - Bretagne

Charles d’Hozier, d’après l’édit de novembre 1696


Registre : Guingamp 1
108 bis. Pierre de Keraergrech, escuyer, et Jeanne Jacqueline de Kerousy sa femme.
40 #
Porte d’argent à un chesne de sinople sommé d’une pie au naturel, accolé d’or à un lion de sable.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 16 janvier 2019
Le manuscrit Français 32235 ajoute « sieur de Kerairivist ».
Lire Kernec’h (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 112, Rennes, 1930).
109. François de Kerbouric, escuyer, sieur de Kerlas.
20 #
Porte d’argent à un sautoir de gueules acompagné de quatre quintesfeuilles de meme.
110 bis. Charles de Turmelin, escuyer, et Gabrielle Sainte Le Cardinal sa femme.
40 #
Porte d’argent à deux faces de sable, acolé d’argent à un chef danché de gueules.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 16 janvier 2019
Le manuscrit Français 32235 ajoute « sieur du Pars ».
Lire Tuomelin (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 113, Rennes, 1930).
111. Jean du Large, escuyer, sieur dudit lieu.
20 #
Porte d’argent à un lion de sinople couronné, lampassé et armé de gueules.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 16 janvier 2019
Le manuscrit Français 32235 ajoute « et sieur de Kerlan ».
Lire du Largez (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 113, Rennes, 1930).
112. Olivier de Becmur, escuyer, sieur du Resto.
20 #
Porte d’argent à sept macles de gueules 3, 2 et 1.
Note de Amaury de la Pinsonnais, le 16 janvier 2019
Lire Becmeur (R. Chassin du Guerny, Armorial général de France, Bretagne, tome I, page 113, Rennes, 1930).
Erreur de disposition, ce doit être 3, 3 et 1.
113. Marie du Dresnay, veuve de Louis Turquest, escuyer, sieur de Beauregard.
20 #
Porte d’or à deux cœurs contrepointés et la pointe de l’un sur la pointe de l’autre de gueules, acompagnés de trois molettes de meme posées deux en chef et une en pointe.
114. René Gouzillon, escuyer, sieur de Kerver.
20 #
Porte d’or à une face d’azur acompagnée de trois pigeons de meme, bequés et membrés de gueules et posés deux en chef et un en pointe.
Ajouter une note
Les notes membres et publiques servent à ajouter des précisions à la notice. Ces précisions doivent être concises, sourcées et vérifiables (ouvrage publié, travail universitaire, document d'archive). Les notes ne sont pas un espace de discussion ni un lieu pour poser des questions.
/italique/ italique.       "Guillemets doubles" « Guillemets doubles ».
Notes publiques : visibles par vous, et après validation, par tout le monde.
Notes membres : visibles par vous, et après validation, par les membres seulement.
Notes personnelles : visibles par vous seul, sans validation.
     
Supprimer une note

Voulez-vous vraiment supprimer cette note ?