Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 48

Chef-du-Boys alias à Bruslé1 en Vennes : écartelé au 1 et 4 d’argent au lion de gueulle, contrescartelé d’azur à un épervier d’argent.
Chef-du-Boys2 Kerouazle3 en Léon : d’or au lion de gueulle couronné, armé et lampassé d’azur.
Chef-du-Boys Tronjolys près Saint Renan, ancien ..., moderne Kergoët Tronjolys idem.
Chef-du-Boys4 Kerlozrec en Ploudiry évesché de Léon : écartelé au 1 et 4 pallé d’or et d’azur ; contrescartelé d’azur à trois testes d’aigle d’argent 2 et 1.
Chef-du-Boys5 Saliou évesché de Tréguier ; conseiller en la cour de Parlement de ce pays : d’argent au chevron de gueulle accompagné de trois quintefeuilles de mesme 2 et 1.
Chef-du-Boys en Plouédern évesché de Léon, pour les armes voyez Le Jar Penancoët.
Chef-du-Pont près la Rochederien évesché de Tréguier, comté. Ancien ... moderne du Halgoët Cargré idem.
Chemillé6 : comte, d’or papeloné ou diapré de papillons de gueulle, d’autres blasonnent semé de chausse-trappes de gueulle.
des Chemins : d’azur à une croix d’or.
Cheruel7, vicomte en Tréguier : de gueulle à une fasce d’argent. Un seigneur de cette maison fut l’un des trente chevaliers bretons qui s’acquist une glorieuse réputation en la bataille de Trente, et encore en la défence de la ville de Rennes contre le siège du duc de Lanclastre l’an 1356.
Chesdanne : de gueulle à la croix engreslée d’or au chef de mesme chargé de trois coquilles de gueulles.
la Chesnay-Piguelaye8 en Rennes, vicomté, porte : d’argent à un épervier au naturel posé sur un écot de gueulle.
la Chesnelaye9 : d’azur à deux léopards d’or l’un sur l’autre.

  • 1. Brûle, Bubry, M.
  • 2. Ou Penancoët en breton.
  • 3. Keroual, Guilers, F.
  • 4. Pencréan, F.
  • 5. Peut-être en Cavan, CA.
  • 6. Maine-et-Loire.
  • 7. Ou Charuel.
  • 8. Le Chenay-Piguelais, Guipel, IV. Voir aussi la Piguelaye.
  • 9. Trans-la-Forêt, IV.