Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 4

Appigné, près Rennes, érigé en chastellenie et vicomté par lettres patentes de l'un de nos Roys, dattées de l'an 1575 en faveur de messire Julien Botherel seigneur dudit lieu, portent d'argent à dix encolies d'azur soustenues de gueulle 3, 2, 3, 2.
Apremont, en Bretagne : d'argent à trois croissans de gueulle.
Apvril, seigneur de Lourmoye1 et autres de la maison, portent ...
Aradon près Vennes, comté : ancien de sable à sept macles d'argent 3, 3 et 1, modernes voyez Lannion Vieux Chastel.
Arel, jadis à Kermarquer Lezardrieu en Ploemeur-Gautier, évesché de Treguier, comté ; au Leurmen en Pleumiliau2, depuis à Kermerchou en Garlay3 et autres idem. Écartelé d'argent et d'azur. Robert Arrel seigneur de cette première maison fut l'un des trente chevaliers bretons qui combatirent à la bataille de Trente entre Ploërmel et Josselin l'an 1350, et rendit des preuves glorieuses de son zèle au service de son prince naturel Charles de Bloyes, au siège de la Roche Derien, et en plusieurs autres importantes occasions.
L'Argentaye, comté. Ancien, porte d'argent à une bande vivrée de gueulle accompagnée de six merlettes de même posée en orle, moderne Rosmadec, idem. Cette maison est incorporée, il y a quelques années, à celle de Keralio Clisson près Lantréguier.
Argenton, jadis à Kermouster en Plougasnou, évesché de Tréguier et autres. Portent d'or à trois tourteaux de gueulle 2 et 1, l'écu semé de croix recroisettée d'azur.
Argentré, en l'évesché de Rennes4, comté. Porte d'argent à la croix pattée d'azur. Cette maison a donné à la province plusieurs personnages d'une singulière vertu et érudition, comme un Bertrand d'Argentré qui a commanté la Coustume de Bretagne et qui a dirigé et mis au jour l'histoire de la mesme province.

  • 1. Nivillac, M.
  • 2. Le Leurven, Ploumilliau, CA.
  • 3. Garlan, F
  • 4. Argentré-du-Plessix, IV.