Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 217

la Noë : d’argent à sept macles de gueulle, 3, 3 et 1.
la Noë jadis audit lieu en Pordic évesché de Saint-Brieuc, Coëspeur1, et autres idem, d’azur au lion morné d’or, comme du Halgoët.
la Noë-Seiche2 près Quintin, pour armes modernes voyez Budes Tertrejoüan, anciennes Queymerch idem.
La Noë-Verte3 en Plouëzoch évesché de Tréguier, comté, pour les armes, voyez Gouëzbriand.
la Noë-Verte en Goelo4, comté. Pour dernières armes Lannion Desaubrays idem, antiques voyez Pinart, dont il y a eu un conseiller et puis Président en la cour de Parlement de cette province.
Noé : losangé d’or et de gueulle en pal.
Le Noir jadis à Goazquelen5 en Taolé évesché de Léon, pour les armes Goazquelen idem.
Noüel autrement Nedellec, jadis à Kerlabourat6 au Merzer près Guingamp, Kercoguen7 en Louanec, et autres en Tréguier, portoit d’argent à un pin de synople chargé de pommes d’or.
Noüel dernier surnom de Kerven en Guymeac, Kermadeza en Plougaznou, et autres, à présent à Kermorvan en Plouigneau, Kersalaun8 près Lantréguier, Kerdanet, et autres audit évesché, de sable au cerf passant d’or sommé de mesme. De cette première maison estoit issu le révérend Père Joseph, capucin prédicateur si célébré par toute la France.
Nosay9 : de gueulle à une croix cantonnée de quatre lyonceaux de mesme.
Nuz jadis à Kerfaven en Tréguier, d’or à trois tourteaux de gueulle 2 et 1.
Nuz alias à Kergoumarch en Guymeac, Kerhunan10 en Plougaznou, et autres en Tréguier idem, d’argent à trois jumelles de sable et un annelet de mesme en chef.

  • 1. Couépeur, Pordic, F.
  • 2. La Noé Sèche, Le Foeil, CA.
  • 3. Lannoverte, Plouézoc'h, F.
  • 4. Lanloup, CA.
  • 5. Henvic, F.
  • 6. Kerpert, CA.
  • 7. Kerargoguen, Louannec, CA.
  • 8. Trédarzec, CA.
  • 9. En Poitou, et non la ville du même nom en Loire-Atlantique.
  • 10. Kereunan, Plougasnou, F.