Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 209

de Monceaux : d’azur à la fasce d’argent, accompagnée de trois estrieux d’or, deux en chef et un en pointe.
Mondragon, comté : d’or au lion de sable, armé et lampassé de gueulle.
Montagu, comté : d’argent à 3 aigles éployez de gueulle 2 et 1.
Montaigu, baronnie : d’argent à deux bandes de sable, accompagnées de dix coquilles de mesme 3, 4 et 3.
Montbourcher, marquis du Bordage, seigneur de Saint-Gilles1, etc, suivant les lettres du roy cerifiées en la cour le ..., porte d’or à 3 chaunes de gueule 2 et 1. Monsieur de la Maignane, dont le père étoit conseiller en ce Parlement, est aussi de ce nom.
Montejan, comté : d’or fretté de gueule de six pièces.
Monterfil : de sable à une épée d’argent la pointe en bas.
Monteville jadis à Launay2 près Runan évesché de Tréguier, l’un des chevaliers qui combatit avec advantage en la bataille de Trente, portoit burellé d’argent et de gueule en dix pièces, à la bordure de sable.
Montfort Kersecham3 près Lantréguier, Kermeno4 en Tresezny, et autres, portent d’azur à une croix engreslée d’argent, cantonnée de quatre oyseaux de mesme.
Montfourcher : d’hermines à la bande de gueule.
Montgermont : lozangé d’or et de gueulle, à la fasce d’azur fretté d’argent.
Monti, vicomte de Rezé près Nantes, d’azur à la bande d’or, accompagnée de deux montagnes de mesme. Cette maison establie en Bretagne depuis six ou sept vingt ans, est originaire de Florance, où elle a donné plusieurs gonfanoniers ou d’auges5, et où elle s’estoit alliée aux Strossi, Medecis, Altouiti, et à toutes les plus grandes maisons de cette république. Le pape Jule III et plusieurs cardinaux de cette famille, l’ont encore rendue plus considérable, et c’est ce que vérifia aux deux Parlements et aux 2 chambres des Comptes de Paris et de Bretagne, Bernard de Monti, lors qu’il fut naturalizé, l’an 1550.

  • 1. Ille-et-Vilaine.
  • 2. Ploezal, CA.
  • 3. Peut-être Kerharz, Plouëch-du-Trieux, CA.
  • 4. Peut-être Kermerrot en Coatréven, CA.
  • 5. Pour doges.