Répertoire
breton
Guy Le Borgne, 1667


page 201

Martin jadis au Maros près Chastelaudren, pour les armes voyez Marot.
Marzein Kermarzein, pour les armes voyez Kermarzein.
Marzein jadis au Vieu-Launay en Ploujan évesché de Tréguier avant Thorel, d’argent à un arbre de synople sommé d’un croissant de gueulle.
Marzeliere1 alias comté, depuis érigée en tiltre de marquisat en juin 1618, vérifié en Parlement au mois de février 1619 en faveur de messire François de la Marzeliere seigneur dudit lieu, baron des baronnies de Baign et de Bonnefontaine2, vicomte du Fretay3, et qui portoit escartelé au premier de sable à 3 fleurs de lys d’argent qui est la Marzeliere ; au 2 d’or à trois fleurs de lys d’azur deux en chef et un en pointe, et une fasce d’hermines, qui est Porcon ; au trois pallé d’or et de gueulle de six pièces qui est Giffart ; au 4 d’argent à la croix engreslée de sable qui est du Gué. Par succession de temps, cette maison a produit et eslevé des seigneurs qui ont esté chambellans ordinaires de nos ducs, et encore d’autres qui ensuite ont esté avantagez de beaux emploits et charges bien relevées sous nos roys de France, comme lieutenans en leurs armées, gouverneurs et capitaines des villes, chasteaux et forteresses du pays, cette maison est à présent tombée en quenouille, madame la marquise de Coëtquen en est héritiere.
du Mas en Guipavas évesché de Léon : d’argent fretté de gueulle de six pièces, au chef échiquetté d’or et de gueulle à trois traits.
du Masle4 : de gueulle à trois cignes d’argent 2 et 1, becquez et membrez de sable.
Mathezou Kerganan5 en Landeda évesché de Léon, et autres, d’argent à une bande de sable chargée de trois estoilles d’argent.

  • 1. Bain-de-Bretagne, IV.
  • 2. Antrain, IV.
  • 3. Pancé, IV.
  • 4. Les Platanes, Pipriac, IV.
  • 5. Kergana, Landéda, F.